Informations

vendredi 13 mars 2015

Attention, insérer cette clé USB dans votre PC peut le détruire !


Un facétieux hacker a mis au point une fausse clé USB capable de griller une machine lorsqu’elle est insérée dans une prise d’un ordinateur.

On ne le répètera jamais assez : n’insérez jamais dans votre ordinateur une clé USB si vous ne savez pas d’ou elle provient. Car elle pourrait non seulement inoculer un malware dans votre machine, mais aussi carrément… le détruire !
Bon, inutile de trop s’inquiéter, ce danger n’est encore que très théorique. Mais un facétieux hacker russe a bel et bien mis au point une fausse clé USB en mesure de griller les circuits d’un ordinateur en lui infligeant une décharge électrique. L’idée de ce projet est partie d’une légende urbaine amusante : « j’ai lu un article sur un gars qui a volé une clé USB dans le métro. Elle traînait dans la poche extérieure du sac d’un autre type. Il y avait marqué 128 dessus. Le gars est rentré chez lui, l’a inséré dans son ordinateur et la clé a grillé la machine. Alors il a écrit 129 sur la clé et l’a mis dans la poche extérieure de son sac. »

Pour fabriquer sa petite bombe, notre homme, qui travaille dans une entreprise d’électronique, a conçu un petit circuit imprimé et acheté quelques composants. Sa fausse clé contient plusieurs condensateurs et un convertisseur DC/DC. Lorsque la clé est branchée, les condensateurs se chargent grâce au port USB. Lorsqu’ils sont chargés, le convertisseur s’arrête et un transistor décharge l’énergie via les fils de données du port. Lorsqu’ils sont déchargés, le processus de charge reprend... et ainsi de suite jusqu’à ce que la clé grille la machine. Il estime être capable de détruire jusqu’au processeur avec son « invention ».
Ouf, notre hacker ne donne aucun détail qui pourrait permettre de créer son propre « USB Killer ». Il a évidemment plutôt conçu son appareil pour éveiller les consciences aux dangers que représente une clé USB inconnue. Et termine par une boutade : « quant aux applications de cet appareil, je ne les évoquerai pas. Mais un ancien collègue me dit que c’est comme la bombe atomique : c’est cool de l’avoir, mais il ne faut pas l’utiliser. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire